Qui sommes-nous ?

vitamine C

Administrateur

Dr. med. Dieter Hartung

Le Dr.med. Dieter Hartung et son équipe se consacrent principalement au traitement du cancer.

Ainsi, dans notre Centre de Traitement du Cancer par l’Hyperthermie, les traitements médicaux conventionnels tels que le rayonnement, la chimiothérapie ou la chirurgie sont complétés par différentes thérapies alternatives dont l’efficacité est reconnue.

Les Thérapies

Pour assurer un traitement efficace du cancer, nous combinons dans notre centre, le traitement par l’hyperthermie avec d’autres méthodes intégratives. Cependant, nous recommandons systématiquement le recours à l’hyperthermie dans le traitement de tous les types de cancer.


Les options de traitement

Traitement du cancer du os par hyperthermie

Les traitements alternatifs du cancer

Dans notre centre de traitement du cancer par l'hyperthermie, nous proposons également, en plus de l'hyperthermie, différentes thérapies alternatives contre le cancer. Il s’agit notamment de:

  • Le traitement par les perfusions de vitamin B17
  • l´oxygénotherapie
  • Le traitement à base de gui
  • Le traitement par les perfusions à la Vitamine C
  • Le traitement du cancer par les enzymes
  • La désintoxication

Avec ces différentes méthodes, nous assurons le traitement des formes suivantes de cancers

  • Le cancer du foie
  • Les métastases hépatiques
  • Le cancer du sein
  • Le cancer colorectal (ou cancer du côlon)
  • Le cancer du poumon
  • Les métastases pulmonaires
  • Le cancer du panréas
  • Le cancer de la prostate
  • Le cancer du rein
  • Les tumeurs cérébrales
  • Le cancer de l´ovaire
  • Le cancer du col de l´utérus
  • Le cancer des os
  • Le cancer de la vessie

Coordonnées

Traitement cancer foie

Centre de traitement du cancer par
l´Hyperthermie

Hauptstr. 122
77694 Kehl / Strasbourg
Allemagne

Tel.: +49 (0) 78 51 - 8 89 58 29

Email.: dieter.hartung@online.de




E-Mail-Contact

 

Le traitement du cancer des os par les méthodes alternatives de traitement du cancer
Traitement alternatif du cancer

Comment se déroule le traitement du cancer des os chez nous

Les patients qui présentent un cancer des os viennent pour un premier traitement pour une semaine (du lundi au vendredi) dans notre centre anticancéreux à Kehl, il s’agit d’un traitement ambulatoire.

Le premier jour, le docteur Hartung créé pour chaque patient un plan de traitement individuel et commence le premier traitement anticancéreux.

Les traitements anticancéreux, les plus importants qui sont instaurés pour combattre le cancer des os, sont :

  1. Vitamine B 17 : traitement par perfusion
  2. Vitamine C : traitement par perfusion
  3. Hyperthermie locale (thermothérapie avec Oncotherm EHY2000)

Dans le cas des formes avancées du cancer des os, des cures supplémentaires d‘extraits cellulaires (injection avec des extraits cellulaires) sont hautement recommandées, et nous les faisons dans notre centre.

Les méthodes de traitement citées ci-dessus sont prévues individuellement pour chaque patient et selon la maladie cancéreuse ; d‘autre part, ces traitements sont combinés entre eux.

Quelle est la durée d‘un traitement contre le cancer des os?

En fonction de chaque forme de traitement anticancéreux, les périodes de traitement durent de une à trois heures par jour. Notre personnel formé à cet égard, surveille le traitement anticancéreux et est à tout moment disponible pour des questions, des préoccupations, et de l‘anxiété, voire de l‘angoisse.

Nos méthodes de traitement contre le cancer des os sont détendues et très bien tolérées. Ces traitements peuvent être combinés avec toutes les autres thérapies anticancéreuses classiques (chirurgie, irradiation, chimiothérapie).

En cas de réponse thérapeutique à notre traitement anticancéreux, celui-ci peut être répété toutes les quatre à huit semaines.

Les traitements contre le cancer des os sont calculés en fonction de la grille tarifaire pour les médecins.

Où puis-je séjourner pendant le traitement anticancéreux ?

Afin de vous éviter tout stress inutile  pendant le traitement anticancéreux, nous vous recommandons de passer la nuit dans un appartement ou dans un hôtel à Kehl ou à Strasbourg.

Le cancer des os désigne une atteinte de l'os par les tumeurs malignes osseuses et les cellules cancéreuses.

Les tumeurs osseuses malignes sont classées en fonction de l'origine des cellules cancéreuses. Si les cellules cancéreuses proviennent du tissu osseux, il s'agit d'un cancer primaire des os. Si les cellules cancéreuses proviennent d'un autre cancer (cancer du sein, cancer du pancréas, cancer du foie, cancer du rein, cancer de la prostate, etc), il s'agit d'un cancer secondaire des os (métastases osseuses).

Le cancer primaire des os est rare. De façon générale, les hommes sont plus souvent touchés que les femmes. Dans les cancers osseux, il est important de faire la distinction entre les tumeurs malignes qui émanent de la moelle osseuse (cancer de la moelle osseuse) de celles provenant de l'os (ostéosarcome) ou encore celles dues à la rupture du cartilage (tumeurs cartilagineuses, chondrosarcome). D'autres formes de cancer des os qui détruisent le tissu osseux, appelés cancers des os ostéolytiques, ainsi que des tumeurs osseuses ostéoblastiques sont également appelées cancer.

Les causes et les raisons qui conduisent à un cancer des os ne sont pas encore connues. Les patients qui ont subi une radiothérapie ou une chimiothérapie courent un risque accru de développer un cancer des os.

Dans le cancer secondaire de l'os (métastases osseuses), des cellules tumorales de cancer des autres organes se déplacent dans l'os.
Chez les enfants et les adolescents, la forme la plus commune de cancer des os est l'ostéosarcome. La plupart des os des jambes et les bras sont touchés. Des gonflements imprécis et des douleurs dans les bras et les jambes peuvent indiquer un ostéosarcome. Le sarcome d'Ewing est également une tumeur osseuse maligne communément observée chez les adolescents et les enfants. Ici aussi, des douleurs, des gonflements, la fièvre, une faiblesse, des frissons et une importante fatigue peuvent indiquer la présence d’une tumeur maligne de l'os. Des tuméfactions douloureuses du squelette à courts intervalles peuvent également être des symptômes qui doivent requérir l’attention d’un médecin. Avec une radiographie des changements dans les os peuvent être détectés et l’on peut déjà établir un diagnostic. Lorsqu’un cancer des os est suspecté, une biopsie de l'os est effectuée dans la plupart des cas. Si des cellules cancéreuses ont trouvé, il y a un cancer des os. Ensuite, des tests sanguins plus précis chez le médecin et des examens complémentaires tels que la scintigraphie osseuse, la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) sont généralement initiés.

Les options de traitement dépendent du type de tumeur, de sa taille et de si elle a déjà métastasé. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une thérapie qui est composée d'une pluralité de traitements. Si une tumeur osseuse qui n'a pas métastasé est présente et qu’une opération est possible, une intervention chirurgicale doit toujours être privilégiée.

Les options de traitement médical conventionnel comprennent également la chimiothérapie et la radiothérapie. En général, les trois formes de traitement (chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie) sont combinées.

La médecine naturelle offre également une variété de thérapies utiles.
Pour augmenter les chances de guérison, vous pouvez utiliser le traitement par hyperthermie en soutien pour le traitement du cancer des os. Le traitement par l'hyperthermie est une thérapie de fièvre artificielle. Avec un équipement spécial (Oncothermia EHY 2000), les tumeurs sont chauffées jusqu'à 44° C. Le but de ce traitement est d'activer le système immunitaire et d’endommager les cellules cancéreuses par l’action de la chaleur. Cette forme de traitement est employée au centre de traitement du cancer par l’hyperthermie à Kehl et à Strasbourg (à la frontière avec la France) en combinaison avec des perfusions de doses élevées de vitamine C et des infusions de vitamine B 17.

Le concept de traitement du cancer des os avec de la vitamine B 17 est basé sur l'hypothèse que la molécule de poison contenue dans la vitamine B17 est libérée par l'activité des cellules cancéreuses et les détruit. Cela signifie que même les cancers métastatiques peuvent être très bien traités avec de la vitamine B 17. Notons que la vitamine B17 peut également prévenir le développement du cancer.

Un avantage de cette méthode de traitement est qu'elle n’implique pas de perte de cheveux, pas de nausées ou d'autres effets secondaires qui sont communs à la chimiothérapie. La propagation des cellules cancéreuses qui surviennent après la chirurgie ou les métastases dans d’autres organes peuvent être empêchées ou détruites.

Le traitement par perfusion à haute dose de vitamine C est une méthode reconnue de traitement du cancer des os. En effet, il est connu que les patients atteints de cancer à un stade avancé ont un niveau de vitamine C faible dans le sang. Sous l’effet de la chimiothérapie, de la radiothérapie et de la chirurgie, une autre carence en vitamine C survient. Par conséquent, il est conseillé d'administrer des infusions de vitamine C pour améliorer la santé des patients et renforcer le système immunitaire. La perspective d'une guérison du cancer est ainsi améliorée. Comme le traitement à la vitamine B17, le traitement à la vitamine C est un traitement approprié pour le cancer des os.

Le gui est aussi un traitement naturopathique reconnu pour le cancer des os. Il est connu que les préparations de gui ont un effet d'inhibition de la croissance sur une variété de cellules tumorales. La thérapie par le gui est également connue pour son fort effet immunostimulant. Depuis des années, la thérapie par le gui est donc proposée chez les patients cancéreux pour ces raisons. Les préparations de gui sont généralement injectées sous la peau. Si elles sont appliquées avec soin, les effets secondaires sont rares.

Il est logique de combiner le traitement par le gui avec des méthodes de traitement conventionnelles, les traitements avec la vitamine B 17 et le traitement à forte dose de vitamine C. Si possible, une thérapie par la fièvre (hyperthermie) doit également toujours être effectuée.